Les plateformes d’échange subissent une attaque massive

attaque-ddos-bitcoin-mtgox-bitstamp-btc-eAndreas Antonopoulos, chef de la sécurité de Blockchain.info, a révélé qu’une attaque massive et concertée avait été lancée hier sur ​​plusieurs plateformes d’échange de Bitcoins.
Cela a conduit le site Bitstamp à stopper temporairement tous les retraits de Bitcoins, pendant que BTC- e annonçait des retards possibles sur les transaction de crédits. Le site Mt. Gox semblait être la cible principale.
Antonopoulos a déclaré que dans le cas d’une attaque DDoS, « alors que des opérations sont en cours, d’autres transactions malformées se font également en parallèle, afin de créer un brouillard de confusion sur l’ensemble du réseau, perturbant notamment la balance de vérifications des transactions. »
C’est Mt. Gox qui souffre le plus de cette attaque, notamment parce que le site utilise un protocole personnalisé et non le logiciel Bitcoin de base. En plus de cela, il utilise un système automatique d’approbation des retraits.

« Il est important de noter qu’aucun fonds n’a été perdu. Les retraits ont été immédiatement arrêtés pour empêcher que des fonds ne soient perdus », a-t-il souligné.

Une réponse coordonnée de l’ensemble des plateformes a été mise en place, et tous travaillent activement pour résoudre le problème. Divers interlocuteurs au sein de l’écosystème, y compris les mining pools, planchent pour arrêter la propagation de l’attaque sur le réseau.

« Je m’attends à revoir un flux de retraits dans les 24 à 72 heures, et dans l’intervalle, ceux qui ont été annulés réapparaitront dans les soldes des comptes clients« , a expliqué Antonopoulos.

Antonopoulos a tenu à souligner que, bien que ce soit une attaque sérieuse, elle ne signifie pas la fin du Bitcoin. L’attaque DDoS sera vite « contrariée » et les échanges seront de nouveau exécutés comme d’habitude, dès vendredi.
« La mort du Bitcoin a déjà été annoncée prématurément tant de fois qu’il faut en conclure que le Bitcoin est beaucoup plus résistant que ses détracteurs voudraient le penser. Je suis convaincu que dans quelques jours, ceux qui prédisaient la mort du Bitcoin auront la preuve de leur erreur« , conclu Antonopoulos.

Sources : CoinDesk / Bitcoin – 11/02/2014

.