L’arme secrète du DAB : son escorte

DAB-bitcoin-conseil-aide-portefeuille-virtuel-achat-vente-bitcoinsQuand Mitchell Demeter et Jackson Warren ont installé le premier distributeur automatique de Bitcoins au monde, dans un café de Vancouver, le succès a été instantané. Les gens ont fait la queue pour utiliser la machine qui a traité environ 1 million $ de transactions en un mois.
Mais un jour, en novembre, quelques semaines après le lancement du DAB, Demeter a remarqué quelque chose de particulier, en parcourant les données des transactions de la machine depuis son bureau : à un moment donné, la machine avait annulé 15 opérations consécutives, sans raison apparente. En arrivant vers la machine, il a immédiatement vu le problème.

Un homme était assis à côté de la machine, à l’une des tables du café, et il tenait une pancarte qui disait : « Ne payez pas de frais de transaction. » Comme les gens se dirigeaient vers la machine (dont les frais de transaction s’élèvent à 7 %), il leur proposait d’échanger leur argent en direct et à un taux inférieur.

Demeter l’a fait partir et maintenant, il a posté son propre employé à côté de la machine, non seulement pour la protéger contre d’éventuels concurrents, mais aussi pour veiller à ce que les gens puissent utiliser la machine sans problème. C’est une histoire typique du Bitcoin. La monnaie numérique mûrit, mais on est encore dans le Far West où tant de gens cherchent à faire leur place, certains en exploitant des failles.

Pour protéger son DAB, Demeter a donc embauché Cameron Gray qui passe quelques jours par semaine à côté de la machine. Il gagne 12 $ l’heure (dollars canadiens) . Mais il y a un grand avantage : il peut convertir son argent en bitcoins gratuitement !

Il reçoit également une éducation précieuse sur le Bitcoin, grâce aux dizaines de personnes qu’il rencontre chaque jour. En plus de protéger le DAB, Gray aide les gens à créer et gérer leur portefeuille de Bitcoins.

Demeter et Warren prévoient d’installer un deuxième DAB à Calgary très prochainement, suivi d’un autre à Singapour. Le distributeur est construit par Nevada Robocoin, une jeune entreprise qui espère équiper les grandes villes d’Amérique du Nord. Chaque machine coûte 19.000 $ (hors mains d’oeuvre).

Sources : Wired / Enterprise – 29/01/2014

.