Les startups Africa Fintech ont levé 2 milliards de dollars en 2021

Les startups fintech africaines auraient levé 2 milliards de dollars au cours de la seule année écoulée. Ce montant éclipse les 231 millions de dollars qui ont été levés en 2020. Les startups nigérianes continuent de représenter la plus grande part des fonds levés par les fintechs du continent en 2021.

2021 a le plus grand nombre de transactions signalées

Le capital levé par les startups fintech basées en Afrique en 2021 a atteint 2 milliards de dollars, un chiffre qui est près de dix fois les 231 millions de dollars levés en 2020, selon les données de Crunchbase News. Ce chiffre, qui est également le nouveau record absolu, éclipse le précédent record de 773 millions de dollars enregistré en 2018.

En termes de nombre d’accords conclus, le Crunchbase Les données montre également que 2021 a le plus grand nombre de transactions enregistrées en une seule année – environ 198. Il s’agit d’une augmentation de près de 30% par rapport aux 155 transactions enregistrées en 2020, selon les données. Les accords de 2021 représentent également plus du double des 96 qui ont été enregistrés en 2017.

Rapport : Les startups Africa Fintech ont levé 2 milliards de dollars en 2021
Image : Nouvelles de Crunchbase.

Une autre ventilation des données suggère que le géant nigérian des infrastructures de paiement Flutterwave est désormais l’une des startups fintech les plus appréciées du continent africain. La valorisation de la startup de 3 milliards de dollars fait suite aux cycles de financement réussis de Flutterwave qui ont culminé avec l’annonce d’une augmentation de capital de 250 millions de dollars au début de 2022. Pourtant, dans son rapport, Crunchbase News précise que la dernière augmentation de capital de Flutterwave est exclue des 2 milliards de dollars qui ont été levés en 2021.

Principales sources de l’activité de financement des technologies financières en Afrique

Comme le montrent également les données, une autre startup nigériane, Opay, a réussi à dépasser l’augmentation de Flutterwave après avoir récolté 570 millions de dollars. Les cycles de financement donnent à la startup fintech de paiements mobiles basée à Lagos une valorisation de 2 milliards de dollars.

Wave Mobile Money, basée au Sénégal, est l’une des rares startups fintech non nigérianes à avoir également signalé des cycles de financement réussis en 2021. Selon les données, la société a pu lever 200 millions de dollars en 2021, ce qui lui donne une valorisation de 1,7 milliard de dollars.

Pendant ce temps, un autre rapport a déclaré que les principales sources de l’activité de financement des technologies financières en Afrique au cours de l’année écoulée étaient les fonds de capital-risque américains, les grandes entreprises et les investisseurs asiatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.